Médicaments essentiels: Le point No. 028 & 029 - Numéro double
(2000; 36 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
Open this folder and view contentsEDITORIAL
Open this folder and view contentsACTUALITES
Open this folder and view contentsRESISTANCE AUX ANTIMICROBIENS
View the documentCOURRIER DES LECTEURS
Open this folder and view contentsPOLITIQUE PHARMACEUTIQUE NATIONALE
Open this folder and view contentsACCES
Open this folder and view contentsINFORMATION PHARMACEUTIQUE
Open this folder and view contentsRECHERCHE
View the documentRÉUNIONS, COURS & NETSCAN
View the documentNETSCAN
View the documentVIENT DE PARAITRE
Close this folderMEDECINE TRADITIONNELLLE
View the documentLes antipaludéens traditionnels au centre de la recherche
View the documentL’Inde protège son héritage de plantes médicinales
Open this folder and view contentsCOMMERCE MONDIAL
 

L’Inde protège son héritage de plantes médicinales

Le gouvernement indien met en place un programme visant à préserver et à promouvoir la richesse de sa phytothérapie traditionnelle. L’un de ses principaux objectifs est de préparer des formulations standard de médicaments traditionnels qui seront soumis aux mêmes procédures réglementaires, essais cliniques notamment, que les produits pharmaceutiques modernes.

Un nouveau Département des systèmes indiens de pharmacie et d’homéopathie a été mis en place et un projet de loi sur la biodiversité a été soumis au Parlement. Il permettra la mise en place d’un Conseil national de la biodiversité qui contrôlera l’accès aux plantes médicinales et leur utilisation et déposera des demandes de brevets lorsqu’il le jugera opportun.

Essais cliniques

Dans le cadre d’un projet pilote devant débuter dans la région des Ghâts occidentaux, des spécialistes étudieront les plantes médicinales et prépareront une documentation. Une petite unité de formulation transformera les plantes en médicaments qui seront ensuite soumis à des essais cliniques conformes aux normes internationales. Les résultats de ce travail seront intégrés dans une base de données numérique sur le savoir traditionnel de l’Inde. Cette base sera incluse dans le système de classification des brevets de l’Organisation mondiale de la Propriété intellectuelle et mise à la disposition des bureaux des brevets dans le monde entier. Le gouvernement espère que cette initiative permettra d’empêcher la délivrance de brevets sur les plantes et les remèdes traditionnels indiens.

Le programme pilote sera dirigé par une ONG à but non lucratif, assistée d’un groupe consultatif d’experts de différents pays. Souhaitons que d’autres organisations internationales adhérent à ce programme.

Tirer parti du savoir local


Broyage et stockage des plantes médicinales dans une usine de traitement à Kanzicode, en Inde - Photo: OMS/A. Kochar

L’un des éléments fondamentaux du programme est l’implication de la population locale, qui sera employée pour identifier, décrire et cultiver les plantes et participera au fonctionnement de l’unité de formulation et du centre thérapeutique. Il est prévu de faire participer les écoles locales et de créer un foyer pour les personnes âgées où elles seront encouragées à transmettre leur savoir sur les plantes locales et leur utilisation.

Source: Scrip No. 2547, 9 juin 2000.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 7, 2014