Réglementation des médicaments à base de plantes - La situation dans le monde
(1998; 65 pages) [English] [Spanish] View the PDF document
Table of Contents
View the documentAVANT- PROPOS
View the documentREMERCIEMENTS
Open this folder and view contentsI. INTRODUCTION
Close this folderII. SITUATION REGLEMENTAIRE
Open this folder and view contentsAfrique
Open this folder and view contentsAmériques
Open this folder and view contentsMéditerranée orientale
Close this folderEurope
View the documentAspects généraux
View the documentTentatives en vue de satisfaire le besoin d'harmonisation
View the documentAllemagne
View the documentAutriche
View the documentBelgique
View the documentBulgarie
View the documentDanemark
View the documentEspagne
View the documentEstonie
View the documentFinlande
View the documentFrance
View the documentGrèce
View the documentHongrie
View the documentIrlande
View the documentIslande
View the documentItalie
View the documentNorvège
View the documentPays-Bas
View the documentPortugal
View the documentRoyaume-Uni
View the documentSuède
View the documentSuisse
View the documentTurquie
Open this folder and view contentsAsie du Sud-Est
Open this folder and view contentsPacifique occidental
View the documentIII. CONCLUSION
View the documentIV. REFERENCES
 

Grèce

Un nouveau règlement sur les médicaments à base de plantes a été publié le 1er avril 1994 par le ministère de la santé [79]. Selon ce texte, les médicaments à base de plantes sont des médicaments qui ne contiennent comme principes actifs que des plantes ou des préparations de plantes. Le règlement ne s'applique pas aux produits de plantes utilisés dans les aliments ou les boissons et qui sont réglementés comme tels, à moins que des prétentions d'indication ne soient faites ou que la publicité ne les présente comme des médicaments, auquel cas ils sont considérés comme des médicaments et doivent remplir les conditions du règlement.

Le règlement contient une description détaillée des prescriptions du dossier, qui sont conformes à la législation européenne. Le dossier doit être soumis à l’Office pharmaceutique national, qui accorde ou refuse l'homologation. En outre, il y a des directives détaillées sur le contenu de la notice et l'étiquetage [79].

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 7, 2014