La libéralisation du secteur pharmaceutique en Algérie - Effets sur la disponibilité et les prix des médicaments - Série de recherche, No. 22
(1997; 49 pages) View the PDF document
Table of Contents
View the documentRésumé
View the documentIntroduction
Open this folder and view contentsPremière partie: Contexte socio-sanitaire et effets de l'intervention du secteur privé
Open this folder and view contentsDeuxième partie: Libéralisation du secteur pharmaceutique et effets sur la disponibilité des médicaments essentiels
Close this folderTroisième partie: Effets de la libéralisation sur les prix et l'accessibilité des médicaments essentiels
View the document1. La hausse des prix: ampleur du phénomène
View the document2. Les disparités de prix
View the document3. Les facteurs de hausse et de disparité des prix
View the document4. Evolution des prix et effets sur l'accessibilité
View the documentConclusion générale
View the documentBibliographie
View the documentAutres documents de la Série Recherche de DAP
View the documentSérie Recherche No. 22
 

Troisième partie: Effets de la libéralisation sur les prix et l'accessibilité des médicaments essentiels

Depuis le début des années 90, le prix des médicaments est au centre des débats sur le secteur pharmaceutique. La hausse importante des prix pose deux problèmes.

• Le premier est le rythme de leur croissance par rapport à celui du pouvoir d'achat des usagers consommateurs. De ce point de vue, il faut constater que l'accessibilité financière aux médicaments s'est très sensiblement dégradée.

• Le second concerne la pérennité du système de sécurité sociale et les capacités de prise en charge des coûts croissants de médicaments dans les établissements publics de soins.

L'accord est loin de se réaliser sur les causes réelles d'évolution des prix et sur le type d'instruments de régulation à mettre en place. La plupart des phénomènes et des tendances observés en 1993 persiste en 1996.

Pour les uns, l'ensemble des dysfonctionnements constatés est dû à l'intervention du secteur privé dans le commerce extérieur du médicament, et à l'inexistence d'une centrale d'achat. Les propositions qui découlent de cette analyse sont le retour au monopole public sur l'importation de médicaments et la création d'un opérateur unique qui centraliserait l'ensemble des achats extérieurs.

Pour les autres, l'évolution des prix est un phénomène conjoncturel qui résulte essentiellement des très fortes dévaluations opérées et des lenteurs d'adaptation des importateurs aux nouvelles règles du commerce extérieur. La concurrence effective qui devrait s'exercer, à terme, entre les différents opérateurs conduira à une baisse, sinon à un ralentissement de la croissance des prix.

Les données relevées sur les prix en 1996 ne confirment pas cette dernière analyse; les hausses de prix et les disparités continuent de caractériser le marché. Il s'agit donc d'un phénomène structurel lié aux conditions de la libéralisation. Comme instruments d'intervention proposés, il est suggéré par les responsables de la sécurité sociale un système de remboursement modulé en fonction des prix, et l'alignement de l'assiette de calcul des sommes à rembourser sur les prix médians observés sur le marché.

L'analyse des causes des hausses de prix comme les instruments d'intervention proposés diffèrent donc très sensiblement selon les deux approches.

L'objet de cette troisième partie sera d'abord de mesurer l'ampleur du phénomène et de mettre en évidence les dysfonctionnements les plus importants dans la formation des prix publics, puis d'identifier les causes de hausses et de disparités des prix; enfin, d'analyser les conséquences de cette situation sur Incessibilité financière des médicaments. Le chapitre se terminera par quelques suggestions, en particulier, sur les rôles respectifs des secteurs public et privé.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: November 5, 2014