La libéralisation du secteur pharmaceutique en Algérie - Effets sur la disponibilité et les prix des médicaments - Série de recherche, No. 22
(1997; 49 pages) View the PDF document
Table of Contents
View the documentRésumé
View the documentIntroduction
Open this folder and view contentsPremière partie: Contexte socio-sanitaire et effets de l'intervention du secteur privé
Close this folderDeuxième partie: Libéralisation du secteur pharmaceutique et effets sur la disponibilité des médicaments essentiels
View the document1. Disponibilité des médicaments: situation globale
View the document2. Disponibilité selon la localisation géographique et le statut juridique des officines
View the document3. Causes des pénuries en médicaments essentiels
Open this folder and view contentsTroisième partie: Effets de la libéralisation sur les prix et l'accessibilité des médicaments essentiels
View the documentConclusion générale
View the documentBibliographie
View the documentAutres documents de la Série Recherche de DAP
View the documentSérie Recherche No. 22
 

Deuxième partie: Libéralisation du secteur pharmaceutique et effets sur la disponibilité des médicaments essentiels

Les problèmes de disponibilité des médicaments ne sont pas nouveaux. Malgré des facilités de paiement durant la décennie 80, le marché connaissait régulièrement des pénuries. Celles-ci, imputées aux défaillances des entreprises publiques, étaient cependant rapidement réglées par des importations "d'urgence". Ces lacunes au niveau des entreprises publiques importatrices doivent néanmoins être mises en rapport avec l'incapacité des autorités sanitaires à mener à bien une politique des médicaments essentiels, et à en définir clairement le cadre et les moyens d'exécution.

L'ouverture des fonctions d'importation et de distribution de gros devait se traduire, dans l'esprit des initiateurs de la libéralisation par:

• la mobilisation de l'épargne privée et sa canalisation vers des secteurs d'investissement stratégiques. La loi sur la monnaie et le crédit imposait à tout importateur de réaliser des investissements dans des délais relativement courts. L'activité des importateurs privés devait donc se traduire par une croissance de la production locale de médicaments. Cet objectif est loin d'être atteint en 1996, aucune réalisation significative n'a été enregistrée;

• la réduction du coût des importations du fait de la mise en concurrence de plusieurs opérateurs et de la diversification des fournisseurs. La souplesse de gestion attribuée aux entreprises privées devait également permettre une meilleure gestion des approvisionnements et des stocks; enfin, elle devait avoir comme conséquence une plus grande disponibilité des médicaments.

L'enquête menée en 1993, et complétée en juin 96, auprès des officines a permis de révéler que les problèmes de disponibilité restent importants. Nous examinerons l'ampleur et les formes prises par les pénuries. Nous traiterons ensuite de leurs principales causes. En mettant en rapport l'ampleur du phénomène avec l'évolution des importations de médicaments, il sera possible, enfin, de dégager les facteurs de perturbation extérieurs aux contraintes financières. La pénurie touche-t-elle tous les produits avec la même intensité? Les phénomènes de pénuries sont-ils à rapporter à une chute brutale du volume des importation? Sont-ils dus à une programmation déficiente des livraisons? En l'absence de données chiffrées précises sur les quantités réellement distribuées, les réponses à ces questions seront partielles. Les résultats de l'enquête montrent en effet que la situation est complexe. La disponibilité des médicaments varie très fortement selon les produits, la localisation et le statut juridique de l'officine, Il faut souligner que le médicament est ici considéré comme non disponible si la durée de la rupture de stock est supérieure à une semaine au moment de l'enquête (juillet-août 1993). Les situations sont en fait très variables selon les produits et les officines, les durées des ruptures pouvant aller, selon les cas, d'une semaine à plusieurs mois par an.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: June 25, 2014