La libéralisation du secteur pharmaceutique en Algérie - Effets sur la disponibilité et les prix des médicaments - Série de recherche, No. 22
(1997; 49 pages) View the PDF document
Table of Contents
View the documentRésumé
View the documentIntroduction
Open this folder and view contentsPremière partie: Contexte socio-sanitaire et effets de l'intervention du secteur privé
Close this folderDeuxième partie: Libéralisation du secteur pharmaceutique et effets sur la disponibilité des médicaments essentiels
View the document1. Disponibilité des médicaments: situation globale
View the document2. Disponibilité selon la localisation géographique et le statut juridique des officines
View the document3. Causes des pénuries en médicaments essentiels
Open this folder and view contentsTroisième partie: Effets de la libéralisation sur les prix et l'accessibilité des médicaments essentiels
View the documentConclusion générale
View the documentBibliographie
View the documentAutres documents de la Série Recherche de DAP
View the documentSérie Recherche No. 22
 

2. Disponibilité selon la localisation géographique et le statut juridique des officines

La disponibilité des médicaments essentiels varie selon les régions et le statut juridique des officines.

2.1 Disponibilité selon la localisation géographique de l'officine

Les données recueillies à ce sujet permettent deux constats:

• la pénurie affecte certains produits avec, à peu près, la même ampleur sur l'ensemble des régions. Cette situation semble traduire une sous évaluation de la demande pour quelques catégories de médicaments;

• sur les 16 médicaments retenus pour rendre compte de la situation, 8 (soit la moitié) présentent des différences de disponibilité importantes en fonction des régions.

Tableau 8
Disponibilité de quelques médicaments essentiels dans trois régions du pays
(juillet-août 1993, en % des réponses)

Nom en DCI

Ouest

Centre

Est

Acide folique 5 mg.

40

50

75

Amoxicilline 250 mg.

90

90

100

Aspirine 500 mg.

15

80

75

Chloramphénicol

30

40

0

Digoxine 0,25 mg.

10

90

100

Doxycycline

80

80

100

Furosémide 40 mg.

100

80

100

Hydrocortisone 100 mg.

15

10

0

Hydroxyde d'aluminium 500 mg.

80

1

25

Métoclopramide 10 mg.

6

50

75

Métrodinazole

20

15

75

Paracétamol 500 mg.

90

90

100

Pénicilline G

40

30

75

Pénicilline V

98

90

50

Phénobarbital 50 mg.

40

30

0

Tétracycline 1%

0

5

25

Ces écarts montrent que les importateurs mènent des politiques d'approvisionnement autonomes, sans concertation, y compris dans une période de crise des moyens de paiement extérieurs. Cette situation traduit aussi les effets de la restructuration de la Pharmacie centrale algérienne en trois entreprises. La plupart des gérants d'officines privés interrogés déclarent procéder très fréquemment à des opérations de troc. Des produits en surstock dans une région sont échangés contre des produits en rupture. Cette pratique porterait, dans certains cas, sur près de 30% du chiffre d'affaires.

Il faut enfin noter la pratique courante, et illégale, de la vente concomitante. Celle-ci concerne autant les entreprises publiques que privées. La satisfaction des commandes de produits en rupture est souvent subordonnée à l'achat de médicaments à très faible rotation et/ou de médicaments en voie de péremption.

2.2 Disponibilité selon le statut juridique de l'officine

L'information recueillie, sur cet aspect, révèle des différences importantes entre les deux secteurs.

Les situations, très variables selon le statut juridique de l'officine, sont à rapporter au fait que les officines publiques sont, jusqu'en 1995, exclusivement approvisionnées par les PHARMS (entreprises publiques). Les officines privées s'approvisionnent auprès de tout importateur ou grossiste, public ou privé. Il faut noter que les différences sont particulièrement marquées à Alger. Ce phénomène s'explique surtout par la concentration des grossistes et des importateurs privés dans la région Centre.

Tableau 9
Disponibilité des produits selon le statut juridique de l'officine*
(juillet-août 1993)

 

ALGER

ORAN

Produits

Public

Privé

Public

Privé

Ac. Niflumique

N.D

D

N.D

D

Amoxicilline

D

D

D

D

Ampicilline

D

D

D

D

Benzodiazépine

N.D

D

N.D

N.D

Cimétidine

N.D

D

N.D

D

Déxaméthazone

D

D

N.D

N.D

Digoxine

N.D

D

N.D

N.D

Doxycycline

N.D

D

D

N.D

Erythromycine

D

D

N.D

D

Hydroxyde d'aluminium

N.D

N.D

D

D

Métoclopramide

N.D

D

D

D

Nifuroxazide

N.D

D

D

D

Pénicilline V

D

N.D

D

D

Ranitidine

N.D

D

D

N.D

Triamcinolone

D

D

N.D

N.D

 

* N.D: non disponible/D: disponible

Enquête 1993

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: November 5, 2014