Rapport de la consultation sur le SIDA et la médecine traditionnelle: Contribution possible des tradipraticiens (Francistown, Botswana, 23-27 juillet 1990)
(1990; 60 pages) [English] View the PDF document
Table of Contents
Open this folder and view contents1. INTRODUCTION
Open this folder and view contents2. APPROCHES PERMETTANT D’ASSOCIER LES TRADIPRATICIENS A LA LUTTE CONTRE LE SIDA
Open this folder and view contents3. RECOMMANDATIONS
Close this folderANNEXES
View the document1. Liste des participants
View the document2. Programme de travail de la consultation
View the document3. Allocution de bienvenue de M. M. Tshipinare Ministre de la Santé par intérim du Botswana
View the document4. Déclaration liminaire du Dr G. L. Monekosso, Directeur du Bureau régional OMS de l’Afrique
View the document5. Médecine traditionnelle et SIDA: Tendances et perspectives par le Dr Olayiwola Akerele, Directeur du Programme de Médecine traditionnelle, OMS, Genève
View the document6. Aperçu de l’épidémiologie du SIDA dans le monde par le Dr Benjamin M. Nkowane, Médecin, Programme mondial de Lutte contre le SIDA, OMS, Genève
Open this folder and view contents7. Profils de pays
 

3. Allocution de bienvenue de M. M. Tshipinare Ministre de la Santé par intérim du Botswana

J’ai l’honneur et le privilège de vous accueillir dans notre beau pays au nom du Gouvernement du Botswana, en mon nom propre en tant que Ministre de la Santé par intérim et au nom des personnels de santé de Francistown et de tout le Botswana.

Nous sommes heureux que l’Organisation mondiale de la Santé ait décidé de tenir cette réunion importante dans notre pays et nous sommes très fiers d’accueillir cette réunion.

Comme tous les autres pays, nous sommes très préoccupés nous aussi par la pandémie mondiale de SIDA, qui se propage très rapidement. Nous espérons qu’un moyen de guérir cette maladie sera trouvé bientôt et nous prions pour cela.

Avec l’aide de l’OMS, le Botswana a formulé un Plan à moyen terme de lutte contre le SIDA. Par la suite, une réunion de mobilisation des ressources a permis aux organismes multilatéraux et bilatéraux de prendre des engagements généreux pour aider notre gouvernement, sur le plan tant financier que technique, à lutter contre le SIDA au Botswana. Cette aide a facilité la mise en oeuvre du plan à moyen terme. Nous sommes très reconnaissants à l’ensemble des donateurs et à l’OMS d’avoir ainsi permis à notre programme de lutte contre le SIDA de démarrer.

Comme je l’ai déjà dit, nous attendons avec impatience le jour où la découverte d’un moyen de guérir le SIDA sera annoncée. Dans cet esprit, nous remercions l’OMS d’avoir convoqué une réunion consultative sur le SIDA et la médecine traditionnelle. Le moyen de guérir le SIDA est peut-être encore caché, qui sait, dans la médecine traditionnelle.

Tout en souhaitant que vos travaux soient fructueux, nous espérons aussi que cette réunion sera pour vous l’occasion de découvrir d’autres sujets d’intérêt au Botswana. Mieux encore, quelques-uns d’entre vous voudront peut-être demeurer dans le pays quelques jours de plus après la réunion. Il est également possible que vous préfériez revenir ultérieurement en visite dans notre pays. Quoi qu’il en soit, vous serez toujours les bienvenus.

Pour conclure, laissez-moi vous souhaiter un plein succès dans vos travaux. Nous vous souhaitons à tous un agréable séjour au Botswana et un bon retour dans votre pays.

to previous section
to next section
 
 
The WHO Essential Medicines and Health Products Information Portal was designed and is maintained by Human Info NGO. Last updated: October 7, 2014