Centre des médias

Session extraordinaire de l’Assemblée générale des Nations Unies sur le problème mondial de la drogue

UNGASS 2016

Date: 19-21 avril 2016
Place: New York, États-Unis d’Amérique

Cette session extraordinaire réunira les gouvernements, les institutions des Nations Unies et les organisations de la société civile pour examiner les progrès accomplis dans la réalisation des cibles fixées par la communauté internationale pour combattre le problème mondial de la drogue.

Le rôle de l’OMS à cette session sera de mettre en avant les questions touchant à la santé publique, relevant que des mesures de santé publique peuvent sensiblement réduire la charge de morbidité et le fardeau social associés à la consommation de substances psychoactives et que toute personne doit avoir accès aux médicaments régis par des conventions internationales sur le contrôle des drogues pour traiter des pathologies et soulager la douleur.

Actuellement, les politiques pharmaceutiques nationales sont axées sur le respect de la loi et la réduction de l’offre, en prêtant peu d’attention à la prévention de l’usage de drogues illicites; aux mesures de prévention, de traitement ou de réduction des effets nocifs à l’intention des personnes souffrant de troubles liés à l’usage de drogues; ou à l’accès aux médicaments sous contrôle.

La consommation de substances psychoactives est à l’origine de plus de 400 000 décès par an et contribue sensiblement à aggraver les épidémies de VIH, d’hépatites B et C et de tuberculose dans toutes les régions du monde. On estime que 83% de la population mondiale vit dans des pays où l’accès aux médicaments sous contrôle pour la prise en charge des douleurs modérées à sévères est faible ou inexistant.

La session extraordinaire devrait adopter un document final qui décrira les priorités, les objectifs spécifiques et les activités pour lutter contre le problème mondial de la drogue sur la période allant jusqu’en 2019 et au-delà.