EMRO Journal Articles (EMHJ) Collection home page View Statistics

Browse
Subscribe to this collection to receive daily e-mail notification of new additions RSS Feed RSS Feed RSS Feed
Collection's Items (Sorted by Submit Date in Descending order): 1 to 20 of 2804
EMHJ_2016_22_10_719_726.pdf.jpg
Tobacco chewing and risk of gastric cancer: a case–control study in Yemen
Al qadasi, F.A.; Shah, S.A.; Ghazi, H.F. ( 2016-10 )
Abstract

This study aimed to assess the risk factors for gastric cancer in Yemen. A hospital-based case-control study of 70 cases and 140 controls was carried out in Sana'a city between May and October 2014. A structured questionnaire was used to collect information through direct interview. Living in rural areas, tobacco chewing and drinking untreated water were significant risk factors for gastric cancer. Frequent consumption of chicken, cheese, milk, starchy vegetables, cucumber, carrots, leeks, sweet pepper, fruit drinks, legumes and olive oil were associated significantly with decreased risk of gastric cancer. Multiple logistic regression analysis showed that chewing tobacco and frequent consumption of white bread were associated with increased risk of gastric cancer, whereas frequent consumption of chicken, cooked potatoes and fruit drinks had an inverse association. Risk of gastric cancer can be prevented by health education and increasing community awareness

La présente étude avait pour objectif d'évaluer les facteurs de risque du cancer de l'estomac au Yémen. Une étude cas-témoin en milieu hospitalier impliquant 70 cas et 140 témoins a été menée dans la ville de Sanaa entre mai et octobre 2014. Un questionnaire structuré a été utilisé pour collecter des informations au cours d'entretiens directs. La résidence en zone rurale, la consommation de tabac à chiquer et d'eau de boisson non traitée constituaient des facteurs de risque significatifs pour le cancer de l'estomac. Une consommation fréquente de poulet, de fromage, de lait, de légumes riches en amidon, de concombres, de carottes, de poireaux, de poivrons, de boissons fruitées, de légumes et d'huile d'olive était fortement associée à une diminution du risque de cancer de l'estomac. L'analyse de régression logistique multiple a montré que le tabac à chiquer et une consommation fréquente de pain blanc étaient associés à une augmentation du risque de cancer de l'estomac, tandis que la consommation fréquente de poulet, de pommes de terre cuites et de boissons fruitées avait une association inverse. Il est possible de prévenir le risque de cancer de l'estomac grâce à une éducation en santé et à la sensibilisation de la communauté

EMHJ_2016_22_10_749_755.pdf.jpg
Preliminary estimates of the economic implications of addiction in the United Arab Emirates
Doran, C.M. ( 2016-10 )
Abstract

This study aimed to provide preliminary estimates of the economic implications of addiction in the United Arab Emirates [UAE]. Local and international data sources were used to derive estimates of substance-related healthcare costs, lost productivity and criminal behaviour. From an estimated population of 8.26 million: tilde 1.47 million used tobacco [20.5% of adults]; 380 085 used cannabis [> 5%]; 14 077 used alcohol in a harmful manner [0.2%]; and 1408 used opiates [0.02%]. The cost of addiction was estimated at US dollar 5.47 billion in 2012, equivalent to 1.4% of gross domestic product. Productivity costs were the largest contributor at US dollar 4.79 billion [88%] followed by criminal behaviour at US dollar 0.65 billion [12%]. There were no data to estimate cost of: treating tobacco-related diseases, community education and prevention efforts, or social disharmony. Current data collection efforts are limited in their capacity to fully inform an appropriate response to addiction in the UAE. Resources are required to improve indicators of drug use, monitor harm and evaluate treatment

La présente étude avait pour objectif de fournir des estimations provisoires des implications économiques des addictions aux Emirats arabes unis. Des sources de données locales et internationales ont été utilisées pour produire des estimations sur le coût des soins de santé, la perte de productivité et les comportements criminels liés à la consommation de substances psychoactives. Sur une population estimée de 8,26 millions, 1,47 étaient consommateurs de tabac [20,5% des adultes], 380 085 de cannabis [> 5%], 14 077 consommaient de l'alcool de façon nocive [0,2%], et 1408 des opiacés [0,02%]. Le coût des addictions a été estimé à 5,47 milliards de dollars US en 2012, soit 1,4% du produit intérieur brut. Les coûts de productivité représentaient le facteur contributif le plus important [4,79 milliards de dollars US, soit 88%], suivis par les comportements criminels [0,65 milliard de dollars US, soit 12%]. Aucune donnée n'était disponible pour estimer les coûts induits par le traitement des maladies dues au tabagisme, par l'éducation communautaire et les efforts de prévention, ou par les perturbations d'ordre social. Les efforts déployés actuellement pour collecter des données sont limités du fait de l'incapacité à mettre en place une réponse appropriée aux addictions aux Emirats arabes unis. Des ressources sont requises pour améliorer les indicateurs de la consommation de drogues, opérer un suivi des effets néfastes et déterminer le traitement

EMHJ_2016_22_10_713_718.pdf.jpg
Iranian public trust in health services: evidence from Tabriz, Islamic Republic of Iran
Tabrizi, J.S.; Saadati, M.; Sadeghi Bazargani, H.; Abedi, L.; Alibabayee, R. ( 2016-10 )
Abstract

This study investigated public trust in health services in Tabriz, Islamic Republic of Iran. A cross-sectional household study was conducted in 2014, using random cluster sampling. A total of 1050 households were enrolled in the study and a valid questionnaire was used to collect data through interviews. The mean score for public trust in health services in Tabriz [out of 100] was 53.91 +/- 13.7. People had most trust in professional expertise and lowest in macro-level policy. Specialists, pharmacy doctors and nurses were the health providers that enjoyed the highest levels of trust. It is concluded that public trust in health services in Tabriz is low and policy-makers need to employ appropriate policies to improve patients' experience of health services

La présente étude visait à étudier la confiance du public dans les services de santé de Tabriz, en République islamique d'Iran. Une étude transversale des ménages a été conduite en 2014, à l'aide d'un sondage aléatoire par grappe. Un total de 1050 ménages ont participé à l'étude, et un questionnaire validé a été utilisé pour collecter des données au cours d'entretiens. Le score moyen de la confiance du public dans les services de santé à Tabriz [sur un échantillon de 100 individus] était de 53,91 +/- 13,7. Les individus faisaient davantage confiance à l'expertise professionnelle et se fiaient moins aux politiques concernant les soins de santé dans leur ensemble. Les spécialistes, les docteurs en pharmacie et les personnels infirmiers étaient les prestataires de santé qui jouissaient des taux de confiance les plus élevés. En conclusion, on peut dire que la confiance du public dans les services de santé à Tabriz est basse et que les responsables politiques doivent recourir à des politiques appropriées pour améliorer l'expérience des services de santé vécue par les patients

EMHJ_2016_22_10_711_712.pdf.jpg
Sustainable development agenda 2030 thrives on health
Mirza, Z. ( 2016-10 )
EMHJ_2016_22_08_641_641.pdf.jpg
IARC identifies eight additional cancer sites linked to overweight and obesity
World Health Organization, Regional Office for the Eastern Mediterranean ( 2016-08 )
EMHJ_2016_22_08_628_637.pdf.jpg
Eastern Mediterranean Health Journal [EMHJ]: a 20-year overview [1995-2014]
Mandil, A.; Curlet, F.; Nour El Din, H.; Abu Saleh, N.; Ahmed, M. A. ( 2016-08 )
Abstract

The EMHJ was established in 1995 to provide a peer-reviewed platform for health professionals to share their research with the scientific community. The objective of this review was to examine EMR public health research trends, as reflected by EMHJ publications in 20 years [1995-2014], through secondary data analysis. Published articles were categorized according to EMR strategic priority areas [93%], i.e. health systems strengthening [25%]; reproductive and child health [22%]; communicable diseases [26%]; noncommunicable diseases [25%]; emergency preparedness [1.5%]. Most papers were original research articles [85 %], published in English [94 %], but just over half [52 %] mentioned obtaining a form of ethical clearance in the text. Six countries had each over 100 papers published during the study period, i.e. Iran, Egypt, Saudi Arabia, Jordan, Iraq, Pakistan. Half EMHJ publications during this period came from 4 countries only [Iran, Egypt, Saudi Arabia, Jordan], which calls for further study to evaluate why other EMR nations are less well represented and how to encourage greater contribution from them over the coming years

La Revue de Santé de la Méditerranée orientale a été créée en 1995 afin de servir de plateforme avec examen collégial où les professionnels de la santé peuvent partager leurs travaux de recherche avec la communauté scientifique. L'objectif de la présente étude était d'examiner les tendances de recherche en santé publique dans la Région de la Méditerranée orientale, telles que reflétées par les publications de la Revue sur 20 ans [1995-2014], au moyen d'une analyse des données secondaires. Les articles publiés ont été catégorisés selon les domaines de priorités stratégiques de la Région de la Méditerranée orientale [93%], à savoir le renforcement des systèmes de santé [25%], la santé génésique et infantile [22%], les maladies transmissibles [26%], les maladies non transmissibles [25%], et la préparation aux situations d'urgence [1,5%]. La plupart des publications étaient des articles de recherché originaux [85%] publiés en anglais [94%], mais seulement un peu plus de la moitié [52%] ont mentionné avoir obtenu une forme d'approbation éthique dans le texte. Six pays ont publié plus de 100 articles chacun au cours de la période étudiée [Arabie saoudite, Egypte, République islamique d'Iran, Jordanie, Iraq, Pakistan]. La moitié des publications de la Revue durant cette période ont été produites par quatre pays [l'Arabie saoudite, l'Egypte, la République islamique d'Iran et la Jordanie]. Il serait donc intéressant d'étudier les raisons pour lesquelles d'autres pays de la Région de la Méditerranée orientale sont moins représentés, ainsi que la façon de les encourager à contribuer davantage dans les années à venir

EMHJ_2016_22_08_619_627.pdf.jpg
Benchmarking the health of health sciences students at Kuwait University: towards a culture of health
Al Sayegh, N.; Al Shuwai, N.; Ramadan, S.; Al Qurba, T.; Al Obaidi, S.M.; Dean, E. ( 2016-08 )
Abstract

Health professional entry-to-practice programmes are intense, competitive and prolonged. The aims of this study were to benchmark the health of health sciences students at Kuwait University, thereby informing student health services, and to establish a base for individual student's health assessments throughout the programmes. We used a convenience sample of 176 students. Assessment included a health/wellness questionnaire [smoking, nutrition, physical activity, sleep and stress] and objective measures [resting heart rate, blood pressure, waist-to-hip ratio and random blood glucose]. Students had suboptimal activity, diet, stress and sleep. Health was suboptimal based on significant proportions of students in unhealthy categories for resting heart rate, blood pressure and body composition. Health status of health sciences students at Kuwait University is not consistent with healthy health professionals in training, who should serve as role models for the public. A culture of health on campus is recommended to maximize the health of students and their capacity as health role models

Les programmes de formation des professionnels de la santé sont intenses, compétitifs et longs. La présente étude visait à mesurer la santé des étudiants dans les facultés du Centre de Sciences médicales de l'Université du Koweit, permettant ainsi d'orienter les services de santé étudiante et d'établir des données de référence pour l'évaluation de la santé des étudiants dans l'ensemble des programmes. Nous avons recouru à un échantillon de commodité de 176 étudiants. L'évaluation incluait un questionnaire sur la santé/le bien-être [tabagisme, nutrition, activité physique, sommeil et stress] et des mesures objectives [rythme cardiaque au repos, tension artérielle, rapport taille-hanche, et glycémie aléatoire]. Les résultats ont montré que les étudiants avaient des niveaux d'activité, des régimes alimentaires, un niveau de stress et un sommeil suboptimaux. L'état de santé n'était pas optimal pour une proportion importante des étudiants ayant des mauvais résultats pour la composition corporelle, la fréquence cardiaque et la pression artérielle. L'état de santé des étudiants en sciences médicales de l'Université du Koweit ne correspond pas à ce que l'on attend de professionnels de la santé en formation, qui devraient servir de modèle pour le grand public. Une " culture de la santé " sur le campus est recommandée pour améliorer la santé des étudiants et leur capacité à servir de modèle pour les modes de vie sain

EMHJ_2016_22_08_611_618.pdf.jpg
Associations between single-nucleotide polymorphisms of ADIPOQ, serum adiponectin and increased type 2 diabetes mellitus risk in Bahraini individuals
Al Hannan, F.A.; O'Farrell, P.A.; Morgan, M.P.; Tighe, O.; Culligan, K.G. ( 2016-08 )
Abstract

This study aimed to estimate the frequency of the SNPs [+45T>G and +276G>T] genotypes and investigate the association between the two SNPs and adiponectin concentration, metabolic parameters and risk of T2DM in the Bahraini population. We genotyped the two ADIPOQ SNPs in 140 unrelated T2DM patients and 66 nondiabetic controls using the polymerase chain reaction-restriction fragment length polymorphism assay. Lipid profile was measured by enzymatic methods. Total serum adiponectin levels were measured by immunoassay. T2DM patients had reduced adiponectin levels compared with controls. +45T>G was more prevalent in patients than controls. The rare G allele of +45T>G occurred more frequently than the common T allele in T2DM patients compared with controls, and was associated with lower serum adiponectin levels. There was no significant difference in allele and genotype frequencies of +276G>T between type T2DM patients and controls. There was no association between both SNPs and metabolic parameters

La présente étude avait pour objectif de mesurer la fréquence des polymorphismes mononucléotidiques [+45T>G et +276G>T] des génotypes et d'évaluer l'association entre ces deux polymorphismes et la concentration d'adiponectine, les paramètres métaboliques et le risque de diabète non insulino-dépendant [DNID] dans la population bahreinienne. Nous avons génotypé les deux polymorphismes mononucléotidiques du gène ADIPOQ chez 140 patients atteints de DNID sans lien de parenté et 66 témoins non diabétiques en recourant à l'analyse du polymorphisme de longueur des fragments de restriction par réaction en chaîne de polymérase. Le profil lipidique a été mesuré au moyen de méthodes enzymatiques. Les concentrations d'adiponectine totale sérique ont été mesurées par immunodosage. Les patients atteints de DNDI affichaient des concentrations d'adiponectine réduites par rapport aux témoins. Le polymorphisme +45T>G avait une prévalence plus élevée chez les patients que chez les témoins. L'allèle rare G du polymorphisme +45T>G apparaissait plus fréquemment que l'allèle commun T chez les patients atteints de DNID que chez les témoins, et était associé à des concentrations d'adiponectine sérique plus faibles. Il n'existait pas de différence significative entre les fréquences des allèles et des génotypes du polymorphisme +276G>T entre les patients atteints de DNID et les témoins. Aucune association entre les deux polymorphismes et les paramètres métaboliques n'a été notée

EMHJ_2016_22_08_603_610.pdf.jpg
Evaluation of serum levels and significance of soluble CD40 ligand in screening patients with hepatitis C virus-related hepatocellular carcinoma
Eltaher, S. M.; El Gil, R.; Fouad, N.; Mitwali, R.; El Kholy, H. ( 2016 )
Abstract

The study's objective was to evaluate the clinical significance of sCD40L in HCV- associated hepatocellular carcinoma [HCV-HCC] patients. Sera concentration of circulating sCD40L and IL-10 were assayed using ELISA in 30 HCV positive patients with HCC, 30 HCV-positive patients with liver cirrhosis and 30 age-matched healthy volunteers with negative anti-HCV-Ab as a control group. Serum sCD40Lshowed statistically-significant high levels in HCV-HCC patients compared to HCV-cirrhotic patients and normal controls [P < 0.001]. Serum sCD40L had higher diagnostic value in HCC patients compared with serum AFP. High sensitivity and specificity of sCD40L was observed compared to AFP [90%, 86.7% and 83% and 80% respectively]. Significant positive correlation was detected between serum sCD40L and IL-10[r = 0.85 P < 0.001], AFP [r = 0.62 P < 0.05] and tumour staging [r = 0.5 P < 0.05]. The study concluded that sCD40L is a valuable diagnostic tool in early diagnosis and screening for HCV and HCC as well as routine follow up of HCV cirrhosis patients. Assessment of serum IL-10 levels in HCV patients may provide a possible predictive marker for disease progression

L'objectif de l'étude était d'évaler l'importance clinique du ligand de CD40 soluble [sCD40L] chez des patients attaints d'un carcinome hépatocellulaire [CHC] associé au virus de l'hépatite C [VHC]. Les concentrations sériques de sCD40L circulant et d'interleukine 10 circulante ont été analysées à l'aide de la méthode immuno-enzymatique chez 30 patients positifs pour le VHC avec un CHC, chez 30 patients patients positifs pour le VHC avec une cirrhose du foie, et chez 30 volontaires d'âge correspondant en bonne santé avec des anticorps anti-VHC négatifs servant de groupe témoin. Les concentrations sériques de sCD40L ont montré des niveaux statistiquement élevés chez les patients atteints d'un CHC associé au VHC par rapport aux concentrations sériques d'AFP. Les concentrations sériques de sCD40L avaient une valeur diagnostique plus élevée chez les patients atteints d'un CHC que les concentrations sériques d'AFP. Une sensibilité élevée et la spécificité du sCD40L ont été observées par rapport à l'AFP [90%, 86,7% et 83% et 80% respectivement]. Une corrélation positive significative a été détectée entre les concentrations sériques de sCD40L et d'IL-10 [r = 0,85 p < 0,001], l'AFP [r = 0,62 P < 0,05] et le stade de la tumeur [r = 0,5 p < 0,05]. L'étude a conclu que le sCD40L est un outil précieux pour le diagnostic et le dépistage précoces de l'infection à VHC et du CHC, ainsi que pour le suivi de routine des patients cirrhotiques positifs pour le VHC. L'évaluation des concentrations sériques d'IL-10 chez les patients positifs pour le VHC pourrait fournir un possible marqueur prédictif pour l'évolution de la maladie

EMHJ_2016_22_08_596_602.pdf.jpg
Validity and reliability of a Persian version of a questionnaire on knowledge of health care providers about sexually transmitted infections
Pourmarzi, D.; Taromian, S.; Razi, M.; Esmaeilie Hesari, A. ( 2016-08 )
Abstract

The aim of this study was to translate into Persian and validate a questionnaire on knowledge about sexually transmitted diseases published by Jaworski and Carey in 2007. The questionnaire was forward-translated by two bilingual translators, and both translations were discussed by an expert team. The questionnaire was then back-translated by two other bilingual translators and discussed with both of them. Two sex-segregated focus group discussions were held with 21 health care providers to evaluate the comprehensibility of the questions. The final Persian version of the questionnaire was administered to 130 randomly selected health care providers in Rasht in 2014 to assess internal consistency and convergent and discriminant validity. The Cronbach's alpha coefficients were 0.84 for the overall questionnaire, 0.75 for the cause/cure subscale and 0.74 for the general knowledge subscale. The correlation between an item and its subscale was significantly higher than its correlation with other subscales. The Persian version of the questionnaire is highly valid and reliable and can be used as a standard instrument for evaluating knowledge about sexually transmitted infections in the Islamic Republic of Iran

La présente étude avait pour objectif de traduire en langue perse un questionnaire sur les connaissances en matière d'infections sexuellement transmissibles publié par Jaworski and Carey en 2007 et de procéder à sa validation. Le questionnaire a été traduit vers la langue cible [perse] par deux traducteurs bilingues, et leurs traductions respective ont été discutées par une équipe d'experts. Le questionnaire a ensuite fait l'objet d'une rétro-traduction dans la langue source [anglais] par deux autres traducteurs bilingues et a été discuté avec ceux-ci. Deux groupes de discussion thématiques non-mixtes réunissant 21 dispensateurs de soins de santé ont été organisés afin d'évaluer l'intelligibilité des questions. La version en langue perse finale du questionnaire a été administrée à 130 dispensateurs de soins de santé sélectionnés de façon aléatoire à Rasht en 2014 dans le but d'évaluer la cohérence interne ainsi que la validité convergente et discriminante. Les coefficients alpha de Cronbach étaient de 0,84 pour le questionnaire dans son ensemble, de 0,75 pour la sous-échelle cause/guérison et de 0,74 pour la sous-échelle de connaissance générale. La corrélation entre un item et sa sous-échelle était significativement plus élevée que sa corrélation avec d'autres sous-échelles. La version du questionnaire en langue perse est parfaitement valable et fiable et peut être utilisée comme instrument normalisé pour l'évaluation des connaissances en matière d'infections sexuellement transmissibles en République islamique d'Iran

EMHJ_2016_22_08_586_595.pdf.jpg
Role of school teachers in identifying attention deficit hyperactivity disorder among primary school children in Mansoura, Egypt
Awadalla, N.J.; Ali, O.F.; Elshaer, S.; Eissa, M. ( 2016-08 )
Abstract

There is a knowledge gap in primary school teachers that affects their ability to detect attention deficit hyperactivity disorder [ADHD]. This study measured primary school teachers' knowledge about ADHD, and implemented a training programme to improve early detection of ADHD. The prevalence and risk factors of ADHD were also studied. The training programme was implemented through a 2-day workshop for 39 primary school teachers who completed a validated Arabic version of the ADHD Rating Scale for 873 primary school children. The children's parents completed the questionnaire to explore ADHD risk factors. The teachers' pre-training knowledge scores of ADHD ranged from 17.9 to 46.2%. Post-training, their scores improved significantly to 69.2-94.9%. Prevalence rate of ADHD was 12.60%. On logistic regression, independent predictors of ADHD were female gender, unemployed fathers and rural residence. In conclusion, ADHD is a significant health problem among primary school children in Mansoura, Egypt. Efforts should be made to improve teachers' knowledge about ADHD and control modifiable risk factors

Il existe certaines lacunes en matière de connaissances des enseignants du primaire qui affecte leur capacité à détecter le trouble de déficit de l'attention avec hyperactivité [TDHA]. La présente étude a permis de mesurer les connaissances de ces enseignants à cet égard et de mettre en place un programme de formation visant à améliorer le dépistage précoce du TDAH. La prévalence et les facteurs de risque de ce trouble ont par ailleurs été examinés. Le programme de formation a été mis en place sous la forme d'un atelier de deux jours destiné à 39 enseignants du primaire qui ont réalisé une évaluation du TDAH pour 873 élèves du primaire en utilisant une version arabe validée de l'échelle. Les parents des élèves ont rempli un questionnaire visant à déterminer les facteurs de risque du TDAH. Les scores à l'échelle d'évaluation du TDAH portant sur la connaissance des enseignants avant la formation allaient de 17,9% à 46,2%, et affichaient une nette amélioration après formation [69,2% à 94,9%]. Le taux de prévalence du TDAH était de 12,60%. La régression logistique a révélé que les variables indépendantes étaient l'appartenance au sexe féminin, le chômage du père et la résidence en milieu rural. En conclusion, le TDAH représente un problème de santé important parmi les élèves du primaire à Mansoura, en Egypte. Des efforts doivent être déployés pour améliorer les connaissances des enseignants sur le TDAH et contrôler les facteurs de risque modifiables

EMHJ_2016_22_08_579_585.pdf.jpg
General health and oral health status in elderly dental patients in Isparta, Turkey
Bozdemir, E.; Yilmaz, H.H.; Orhan, H. ( 2016-08 )
Abstract

The aim of this study was to describe the oral health, general health status and medication use of elderly dental patients 709 voluntary patients, aged 60 years and over, who attended Suleyman Demirel University Faculty of Dentistry for routine dental treatment between March 2008 and April 2009 in Isparta, Turkey, were interviewed for demographic data, systemic diseases, and lists of medications. The majority of the patients [84.4%] had poor oral hygiene according to the Oral Hygiene Index [OHI]. The mean level of the study population's decayed, missing, and filled teeth [DMFT] index score was 19.1 +/- 7.3. The prevalence of systemic diseases was high [90%]. Women were affected by a significantly higher incidence of systemic diseases than men [96.4% vs. 84.3%; P < 0.001]. The percentage of the elderly taking medication regularly was 72.6%. Drug adverse effects were determined in 25.5% of the study population, with more adverse effects observed in women [53.3%] than men [46.7%] [P < 0.001]. Dentists must be aware of the dental implications that may arise from systemic diseases and medications and should properly modify elderly patients' treatment accordingly

La présente étude avait pour objectif de décrire la santé bucco-dentaire de patients dentaires âgés, leur état de santé général et leur recours aux médicaments; 709 patients volontaires, âgés de 60 ans et plus, qui avaient consulté à la Faculté de Dentisterie de l'Université de Suleyman Demirel pour des soins dentaires de routine entre mars 2008 et avril 2009 à Isparta, en Turquie, ont été interrogés pour obtenir des données démographiques, ainsi qu'au sujet des maladies systémiques et des listes de médicaments qui les concernaient. La majorité des patients [84,4%] avaient une mauvaise hygiène bucco-dentaire selon l'indice d'hygiène buccale. Le niveau moyen de l'indice CAO [dent cariée, absente ou obturée] de la population étudiée était de 19,1 +/- 7,3. La prévalence des maladies systémiques était élevée [90%]. Les femmes étaient significativement plus affectées par les maladies systémiques que les hommes [96,4% contre 84,3% ; p < 0,001]. Le pourcentage de personnes âgées pregnant des médicaments sur une base régulière était de 72,6%. Les effets secondaires provoqués par les medicaments ont été déterminés pour 25,5% de la population étudiée, avec davantage d'effets secondaires observés chez les femmes [53,3%] que chez les hommes [46,7%] [p <0,001]. Les dentistes doivent avoir connaissance des implications dentaires pouvant être causées par des maladies systémiques et des traitements médicamenteux, et devraient modifier les soins apportés aux personnes âgées en conséquence

EMHJ_2016_22_08_568_578.pdf.jpg
Drinking water system treatment and contamination in Shatila refugee camp in Beirut, Lebanon
Khoury, S.; Graczyk, T.; Burnham, G.; Jurdi, M.; Goldman, L. ( 2016-08 )
Abstract

Drinking water at Shatila Palestinian Refugee Camp in Beirut, Lebanon is of poor quality and unpredictably intermittent quantity. We aimed to characterize drinking water sources and contamination at Shatila and determine how drinking water can be managed to reduce community health burdens. We interviewed the Popular Committee, well owners, water vendors, water shopkeepers and preschool administrators about drinking water sources, treatment methods and the population served. Water samples from the sources and intermediaries were analysed for thermotolerant faecal coliforms [FCs], Giardia lamblia, Cryptosporidium parvum and microsporidia, using immunofluorescent antibody detection for G. lamblia and C. parvum, and chromotrope-2 stain for microsporidia. All drinking water sources were contaminated with FCs and parasites. FC counts [cfu/mL] were as follows: wells [35-300], water vendors [2-178], shops [30-300] and preschools [230-300]. Responsible factors identified included: unskilled operators; improper maintenance of wells and equipment; lack of proper water storage and handling; and misperception of water quality. These factors must be addressed to improve water quality at Shatila and other refugee camps

L'eau potable dans le camp de réfugiés palestiniens de Chatila, au Liban, est de mauvaise qualité et n'est disponible qu'en quantités imprévisibles et irrégulières. La présente étude avait pour objectif d'identifier les sources d'eau potable et de contamination à Chatila, et de déterminer la façon dont l'eau potable peut être gérée pour réduire la charge des problèmes de santé communautaires. Nous avons interrogé le Comité populaire, les propriétaires de puits, les vendeurs d'eau ambulants, les marchands d'eau, les responsables de structures préscolaires sur les sources d'eau potable, les méthodes de traitement et la population desservie. Des échantillons d'eau à la source et au niveau des intermédiaires ont été analysés afin de détecter la présence de coliformes thermotolérants, de Giardia lamblia, de Cryptosporidium parvum et de microsporidies, à l'aide de la recherche des anticorps par immunofluorescence pour G. lamblia and C. parvum, et de la coloration au chromotrope 2R pour les microsporidies. Toutes les sources d'eau potable étaient contaminées par des coliformes thermotolérants et des parasites. Les taux [ufc/ml] de coliformes thermotolérants étaient les suivants : puits [35-300], vendeurs d'eau ambulants [2-178], commerces [30-300] et structures préscolaires [230-300]. Les facteurs responsables identifiés incluaient les points suivants : des opérateurs non formés, une mauvaise maintenance des puits et des équipements, un stockage et une manutention de l'eau inappropriés, et une perception erronée de la qualité de l'eau. Il est nécessaire d'agir sur ces facteurs afin d'améliorer la qualité de l'eau à Chatila et dans les autres camps de réfugiés

EMHJ_2016_22_08_566_567.pdf.jpg
Preparedness for Ebola: can it transform our current public health system?
Malik, Mamunur Rahman; Mahjour, Jaouad ( 2016-08 )
EMHJ_2016_22_07_558_559.pdf.jpg
A new paradigm in global health security
Huvos, A.; Khan, W. ( 2016-07 )
EMHJ_2016_22_07_553_557.pdf.jpg
Active surveillance of avian influenza viruses in Egyptian poultry, 2015
Kayed, A.S.; Kandeil, A.; El Shesheny, R.; Ali, M.A.; Kayali, G. ( 2016-07 )
Abstract

Surveillance for avian influenza viruses in Egyptian poultry has been conducted since 2009. Up to 2011, all the detected viruses were H5N1, and the overall prevalence was 5%. In 2011, H9N2 viruses were observed to be co-circulating and co-infecting the same hosts as H5N1 viruses. Since then, the detection rate has increased to around 10%. In the 2014-2015 winter season, H5N1 was circulating heavily in poultry flocks and caused an unprecedented number of human infections. In contrast, surveillance in the last quarter of 2015 indicated a near absence of H5N1 in Egyptian poultry. Surveillance for avian influenza viruses must continue in Egypt to monitor further developments in H5N1 circulation in poultry

La surveillance des virus de la grippe aviaire dans les populations de volailles égyptiennes est en cours depuis 2009. Jusqu'à 2011, tous les virus détectés appartenaient au H5N1, et la prévalence générale était de 5%. En 2011, on a remarqué que les virus H9N2 circulaient en même temps et co-infectaient les mêmes hôtes que les virus H5N1. Depuis, le taux de détection a augmenté pour atteindre près de 10%. Pendant la saison hivernale 2014-2015, le virus H5N1 a considérablement circulé dans les élevages de volailles, entraînant un nombre d'infections sans précédent chez l'homme. A l'inverse, la surveillance au cours du dernier trimestre 2015 a constaté la quasi-absence du H5N1 dans les populations de volailles égyptiennes. La surveillance des virus de la grippe aviaire doit se poursuivre en Egypte afin de déceler les futures évolutions de la circulation du H5N1 dans les populations de volailles

EMHJ_2016_22_07_548_552.pdf.jpg
The H1N1 influenza pandemic of 2009 in the Eastern Mediterranean Region: lessons learnt and future strategy
Haq, Z.; Malik, M.; Khan, W. ( 2016 )
Abstract

A novel strain of influenza A virus H1N1 surfaced in Mexico in April 2009 and quickly spread across the globe, turning an epidemic into a pandemic. Within two months, the World Health Organization [WHO] declared an international health emergency and raised the threat bar from level V to level VI, i.e. containment to mitigation. During this time, the WHO Regional Office for the Eastern Mediterranean worked closely with its Member States, other stakeholders and WHO headquarters to manage the situation. This report examines the steps taken as part of this response. Programme documents were reviewed and key personnel interviewed for this study. A hallmark of the response was the establishment of the Strategic Health Operations Centre to bring together experts from different technical backgrounds at regional level. Several lessons were learnt that can provide the basis for standard operating procedures, protocols and guidelines for emergency events in future

Une nouvelle souche du virus de la grippe A H1N1 est apparue au Mexique en avril 2009 et s'est rapidement propagée au monde entier, transformant l'épidémie en pandémie. Dans les deux mois qui ont suivi, l'Organisation mondiale de la Santé [OMS] a déclaré une urgence sanitaire de portée internationale et est passée au niveau d'alerte supérieur, c'est-à-dire de la phase 5 [endiguement] à la phase 6 [atténuation]. En parallèle, le Bureau régional de l'OMS pour la Méditerranée orientale a travaillé étroitement avec les Etats Membres, les autres partenaires et le Siège de l'OMS sur la gestion de la situation. Le présent article dresse le bilan des mesures prises dans le cadre de cette riposte. Les documents du programme ont été passés en revue et les membres clés du personnel ont été interrogés dans le cadre de cette étude. Une des caractéristiques principales de cette riposte à été l'instauration d'un Centre stratégique d'opérations sanitaires afin de réunir au niveau régional des experts issus de différents domaines techniques. Plusieurs enseignements ont été tirés qui pourront servir de base pour les modes opératoires normalisés, les protocoles et les directives pour les situations d'urgence dans le future

EMHJ_2016_22_07_543_547.pdf.jpg
Characterization of influenza outbreaks in Lebanon during the 2013/14 and 2014/15 seasons
Saito, R.; Akinobu, H.; Shaker, R.A.; Akel, I. S.; Assaf Casals, A.; Lteif, M.; Odagiri, T.; Inaba, R.; Soudani, N.; Khafaja, S.; Ghanem, S.T.; Rajab, M.; Shobugawa, Y.; Dbaibo, G.S.; Zaraket, H. ( 2016-07 )
Abstract

Despite the significant burden of influenza outbreaks, active disease monitoring has been largely absent in the Middle East, including Lebanon. In this study we characterized influenza virus in 440 nasopharyngeal swabs collected from patients with acute respiratory infections during two influenza seasons in Lebanon. Influenza A[H3N2] was dominant in the 2013/14 season while the A[H1N1]pdm09 and B/Yamagata strains were most prevalent in the 2014/15 season. All tested isolates were susceptible to 4 neuraminidase inhibitors [oseltamivir, zanamivir, peramivir and laninamivir]. Genetic analysis of the haemagglutinin gene revealed multiple introductions of influenza viruses into Lebanon from different geographic sources during each season. Additionally, large data gaps were identified in the Middle East region, as indicated by the lack of current influenza sequences in the database from many countries in the region

Malgré la lourde charge que représentent les flambées de grippe, la surveillance active de la maladie était jusqu'à présent inexistante au Moyen-Orient, et notamment au Liban. Dans la présente étude, le virus de la grippe a été caractérisé dans 440 sécrétions rhinopharyngées prélevées par écouvillonnage chez des patients ayant souffert d'infections respiratoires aiguës pendant deux saisons grippales au Liban. Le virus de la grippe A[H3N2] était prédominant pendant la saison 2013/2014, tandis que celui de la grippe A[H1N1]pdm09 et les souches de grippe B/Yamagata étaient les plus courants pendant la saison 2014/2015. Tous les isolats testés étaient sensibles à quatre inhibiteurs de la neuraminidase [l'oseltamivir, le zanamivir, le peramivir, et le laninamivir]. L'analyse génétique du gène de l'hémagglutinine a révélé de multiples introductions des virus de la grippe au Liban, depuis différentes sources géographiques au cours de chaque saison. De plus, d'importantes lacunes dans les données ont été constatées dans la région du Moyen-Orient, comme le montre l'absence des séquences génétiques actuelles de la grippe dans les bases de données de nombreux pays de la region

EMHJ_2016_22_07_533_542.pdf.jpg
Middle East respiratory syndrome coronavirus: current knowledge and future considerations
Malik, M.; Elkholy, A.A.; Khan, W.; Hassounah, S.; Abubakar, A.; Minh, N. Tran; Mala, P. ( 2016-07 )
Abstract

A literature review of publically available information was undertaken to summarize current understanding and gaps in knowledge about Middle East respiratory syndrome coronavirus [MERS-CoV], including its origin, transmission, effective control measures and management. Major databases were searched and relevant published papers and reports during 2012-2015 were reviewed. Of the 2520 publications initially retrieved, 164 were deemed relevant. The collected results suggest that much remains to be discovered about MERS-CoV. Improved surveillance, epidemiological research and development of new therapies and vaccines are important, and the momentum of recent gains in terms of better understanding of disease patterns should be maintained to enable the global community to answer the remaining questions about this disease

Une analyse documentaire des informations publiques disponibles a été entreprise afin de passer en revue les connaissances et les lacunes actuelles sur le coronavirus du syndrome respiratoire du Moyen-Orient [MERS-CoV], notamment sur son origine, la transmission, les mesures de lutte efficaces et la prise en charge. Notre objectif est d'améliorer la compréhension du virus au plan de la santé publique, et d'agir sur l'intervention de santé publique internationale. Nous avons effectué des recherches dans les principales bases de données et avons examiné les articles et rapports publiés pertinents pour la période 2012-2015. Sur les 2 520 articles et rapports publiés initialement sélectionnés, 164 études ont été jugées pertinentes. Les résultats recueillis indiquent qu'il reste encore beaucoup à apprendre sur le MERS-CoV. Il est impératif d'améliorer la surveillance, de procéder à des recherches épidémiologiques et de mettre au point de nouveaux traitements et vaccins. De même, il est nécessaire de maintenir l'élan suscité par les récentes découvertes en matière de compréhension améliorée du tableau épidémiologique, afin de permettre à la communauté mondiale de répondre aux questions jusqu'à présent sans réponse à propos de cette maladie

EMHJ_2016_22_07_523_532.pdf.jpg
Influenza virus positivity and circulating subtypes among cases of influenza-like illness and severe acute respiratory infection, Egypt, 2012-2015
Refaey, S.; Amin, M.; Labib, M.; Kandeel, A. ( 2016-07 )
Abstract

Information on the prevalence of influenza, circulating virus subtypes and seasonality is essential for selecting strains for annual vaccines and for planning immunization programmes. Data were obtained from the 13 sentinel surveillance sites throughout Egypt during 2012-2015. Laboratory-confirmed influenza was found in 13% of cases of influenza-like illness [ILI] and 18% of cases of severe acute respiratory infection [SARI]; positivity for influenza was similar in cases of ILI and SARI in patients up to 15 years of age but increased for SARI and decreased for ILI in people aged >/- 15 years . The most commonly observed influenza virus subtypes were B followed by A/H3 in ILI cases, and A/H1N1 followed by B in SARI cases. The seasonality of influenza in ILI cases was November-February, and that in SARI cases was November-March, peaking in January

Les informations sur la prévalence de la grippe, les sous-types circulants du virus et la saisonnalité sont essentielles pour la sélection des souches destinées aux vaccins annuels, ainsi que pour la planification des programmes de vaccination. Les données sont issues des 13 sites sentinelles de surveillance à travers l'Egypte pour la période 2012-2015. La présence de la grippe a été confirmée en laboratoire pour 13% des cas de syndrome de type grippal [STG] et 18% des cas d'infection respiratoire aigue sévère [IRAS] ; chez les personnes dont l'âge est inférieur ou égal à 15 ans, le taux de positivité pour la grippe était semblable pour les cas de STG et d'IRAS. Cependant, il augmentait pour les IRAS et diminuait pour le STG chez les personnes de 15 ans et plus. Les sous-types du virus de la grippe les plus fréquemment identifiés étaient le virus B suivi du A/H3 pour les cas de STG, et le virus A/H1N1 suivi du B pour les cas d'IRAS. La saisonnalité de la grippe s'étendait de novembre à février pour les cas de STG, et de novembre à mars, avec un pic en janvier, pour les cas d'IRAS

Collection's Items (Sorted by Submit Date in Descending order): 1 to 20 of 2804