Browsing by Title

Jump to: 0-9 A B C D E F G H I J K L M N O P Q R S T U V W X Y Z
or enter first few letters:
 

Showing results 57821 to 57840 of 202496 < previous   next >
WPR_RC044_Res08_1993_en.pdf.jpg
Fiji School of Medicine (Resolution)
Regional Committee for the Western Pacific, 044 ( 1993 )
WPR_RC041_Res01_1990_en.pdf.jpg
Fiji School of Medicine (Resolution)
Regional Committee for the Western Pacific, 041 ( 1990 )
WPR_RC041_Res01_1990_en.pdf.jpg
Fiji School of Medicine (Resolution)
( 1990 )
WPR_RC017_Res04_1966_en.pdf.jpg
Filariasis (Resolution)
( 1966 )
WPR_RC017_Res04_1966_en.pdf.jpg
Filariasis (Resolution)
Regional Committee for the Western Pacific, 017 ( 1966 )
TDR_SER_PRS_1.pdf.jpg
Filariasis : a study of knowledge, attitudes and practices of the people of Sorsogon, final report of a project supported by the TDR Social and Economic Research Component / Aida G. Lu ... [et al.]
Lu, Aida G; Valencia, Luzviminda B; Llagas, Lilian de las; Aballa, Leticia; Postrado, Leticia; UNDP/World Bank/WHO Special Programme for Research and Training in Tropical Diseases ( 1988 )
WPR_RC020_06_Filariasis_1969_en.pdf.jpg
Filariasis control : a progress report
( 1969 )
9_4_2003_863_872.pdf.jpg
Filariasis elimination in Egypt: impact of low microfilaraemics as sources of infection for mosquitoes
Farid, H.A.; Kamal, S.A.; Weil, G.J.; Adham, F.K.; Ramzy, R.M.R. ( 2003 )
Abstract

The elimination strategy for lymphatic filariasis aims at reducing blood microfilaraemia to levels at which vector transmission cannot be sustained. We aimed to determine whether patients with pre-treatment low or ultra-low microfilaria [MF] counts could be a reservoir of infection after mass drug administration [MDA] with a combined regimen. Laboratory-reared mosquitoes were fed on 30 volunteers after 2 rounds of MDA. Microfilaria uptake, infectivity rates and number of Wuchereria bancrofti L3 per mosquito were assessed. One year after MDA-1, 6 subjects transmitted MF, but up to 9 months after MDA-2 transmission failed. Six months after MDA-2 > 90% had clear MF smears and either failed to transmit MF or transmitted MF that did not develop to L3. We conclude that the transmission cycle is seriously weakened after MDA-2

WER7651_52_406-408.PDF.jpg
Filariasis elimination, Zanzibar = Elimination de la filariose, Zanzibar
World Health Organization ( 2001 )
WHO_TRS_702_spa.pdf.jpg
Filariasis linf'atica : cuarto informe del Comité de Expertos en Filariasis [se reuni'o en Ginebra del 31 de octubre al 9 de noviembre de 1983]
WHO Expert Committee on Filariasis; World Health Organization ( 1984 )
9243208217_spa.pdf.jpg
Filariasis linfática : la enfermedad y los métodos de lucha, quinto informe del Comité de Expertos de la OMS en Filariasis [se reunió en Ginebra del 1 al 8 de octubre de 1991]
WHO Expert Committee on Filariasis; World Health Organization ( 1992 )
Abstract

Este informe presenta en forma resumida los últimos descubrimientos en materia de filariasis linfática y los métodos disponibles para su diagnóstico, tratamiento y control. Ante el gran número de complejas y desconcertantes cuestiones que plantea esta enfermedad, se pone especial empeño en distinguir entre aquellas interrogaciones a las que ya ha dado respuesta la investigación y aquellas otras que es preciso seguir estudiando. Se hace hincapié en las líneas de investigación necesarias para desarrollar instrumentos sencillos y eficientes para combatir la enfermedad. Se incluye una sección sobre nuevos instrumentos de diagnóstico, como las pruebas de serodiagnóstico y la aplicación de la linfoscintilografía a los pacientes asintomáticos y a las personas expuestas. También se exponen sucintamente los adelantos en el conocimiento de la patogénesis y la inmunopatología de la enfermedad y de los mecanismos causantes de inmunidad protectora. La sección dedicada a los vectores actualiza los conocimientos sobre la distribución y bionomía de los géneros Culex, Aedes, Mansonia, y Anopheles y describe los métodos de lucha antivectorial ahora disponibles. En la sección siguiente se expone la manera de aprovechar cinco categorías de estudios epidemiológicos para la lucha antifilariásica. Tiene especial interés práctico un resumen de las experiencias que se han hecho con diferentes opciones de tratamiento, en particular la quimioterapia en masa y la quimioterapia selectiva con citrato de dietilcarbamazina (DEC), el uso de sal medicada con DEC y los ensayos con dosis orales únicas de ivermectina

WPR_RC017_Res04_1966_fr.pdf.jpg
Filariose (résolution)
( 1966 )
WHO_CDS_CPE_CEE_2004.40_fre.pdf.jpg
Filariose lymphatique
World Health Organization. Dept. of Communicable Disease Prevention, Control and Eradication ( 2004 )
Fact_Sheet_WHD_2014_FR_15255.pdf.jpg
Filariose lymphatique
World Health Organization, Regional Office for the Eastern Mediterranean ( 2014 )
WHO_CDS_CPE_SMT_2001.7_fre.pdf.jpg
Filariose lymphatique
World Health Organization. Social Mobilization and Training Team ( 2001 )
WHO_TRS_702_fre.pdf.jpg
Filariose lymphatique / quatrième rapport du Comité OMS d'experts de la filariose
WHO Expert Committee on Filariasis; World Health Organization ( 1984 )
WHO_CTD_FIL_97.4_fre.pdf.jpg
Filariose lymphatique : des raisons d' espérer
World Health Organization. Division of Control of Tropical Diseases ( 1997 )
La filariose lymphatique : description et moyens de lutte , cinquième rapport du Comité OMS d' experts de la filariose [réuni à Genève du 1er au 8 octobre 1991]
WHO Expert Committee on Filariasis; World Health Organization ( 1992 )
Abstract

Cet ouvrage résume les derniers progrès des connaissances sur la filariose lymphatique et les moyens disponibles pour la diagnostiquer, la traiter et la maîtriser. Eu égard aux nombreuses et troublantes complexités de cette affection, les auteurs se sont particulièrement efforcés d'opérer la distinction entre les problèmes désormais résolus et les nombreux thèmes de recherche qui appellent de plus amples travaux. L'accent est placé sur les axes d'investigations susceptibles de déboucher sur des moyens de lutte simples et d'un bon rapport coût/efficacité. Le premier chapitre résume, par pays et par région, l'évolution de la prévalence et de la distribution des infections à Wuchereria et Brugia. Les connaissances actuelles sur le parasite et sur les nombreuses souches différentes qui infestent les êtres humains et les animaux sont résumées dans l'optique de leur importance pour la recherche épidémiologique. Le lecteur apprend aussi qu'on estime à 78 millions le nombre des sujets touchés dans le monde et à 750 millions de plus celui des personnes exposées au risque de contracter la maladie. Le deuxième chapitre, consacré aux aspects techniques, décrit la vaste gamme des manifestations cliniques observées dans la filariose à V. bancrofti et à Brugia et traite des signes et des symptômes qui peuvent rendre le diagnostic différentiel particulièrement malaisé. De plus amples informations cliniques figurent dans un chapitre relatif aux nouveaux instruments diagnostiques, au nombre desquels figurent des méthodes améliorées de sérodiagnostic et le recours à la lymphoscintigraphie pour l'évaluation des patients asymptomatiques et des sujets exposés. Sont également résumés les progrès dans la connaissance de la pathogénie de la maladie, de son immunopathologie et des mécanismes responsables de l'immunité protectrice. Parmi les thèmes abordés figurent les facteurs qui influent sur la pathogénèse de l'éosinophilie pulmonaire tropicale et des lésions rénales, les mécanismes en jeu dans l' "hyporéactivité" spécifique pour le parasite observée chez les nombreux malades et les explications possibles des nettes différences dans les réactions cliniques et pathologiques entre les résidents des zones d'endémicité et les immigrants. Un chapitre consacré aux vecteurs met à jour les données connues sur la distribution et l'écologie des genres Culex, Aedes, Mansonia et Anopheles et décrit la gamme des armes actuellement disponibles. Comme il importe de réduire le nombre des résultats négatifs obtenus chez des sujets infestés afin de pouvoir déterminer le taux réel d'infestation dans une communauté, les auteurs présentent une définition nouvelle de la microfilarémie à faible densité. Le chapitre suivant indique comment cinq catégories d'études épidémiologiques peuvent servir à étayer les efforts de lutte. L'accent est placé sur la modélisation épidémiologique en tant qu'instrument puissant de compréhension des modes de transmission de la maladie et de formulation de stratégies de lutte. Les problèmes évoqués comprennent la période de temps exceptionnellement longue sur laquelle s'étend l'infestation filarienne, la proportion importante dans les communautés d'endémie des sujets infestés mais néanmoins asymptomatiques et présentant une amicrofilarémie et le fait que les porteurs pour lesquels de faux résultats négatifs sont obtenus dans les enquêtes sérologiques échappent au traitement. Un résumé des résultats obtenus par les différentes thérapeutiques possibles - dont la chimiothérapie sélective ou de masse, l'utilisation de citrate de diéthylcarbamazine (DEC), le sel médicamenté au DEC et les essais d'administration par voie buccale d'une dose unique d'ivermectine - présente un intérêt pratique particulier. Les derniers chapitres traitent des comportements humains et des aspects socio- économiques et ébauchent les besoins organisationnels, en formation et en ressources des programmes de lutte

bulletin_1993_71(3-4)_285-291.pdf.jpg
La Filariose lymphatique : diagnostic et pathogénie / Comité OMS d'experts de la filariose
( 1993 )
WHO_CDS_CPE_CEE_2000.2_fre.pdf.jpg
La Filariose lymphatique : une maladie bientôt vaincue
World Health Organization. Dept. of Communicable Disease Prevention, Control and Eradication ( 2000 )
Showing results 57821 to 57840 of 202496 < previous   next >